Les pays favorables à l'investissement en Afrique

Les pays favorables à l'investissement en Afrique



 



Au fil de l’histoire, l’Afrique a toujours été cataloguée comme la partie du monde sous-développée et pauvre. Or, ce continent jouit d’une mine de richesses et d’innombrables opportunités qu’on ne peut l’imaginer. En effet, cette région de la planète est une aubaine inouïe pour les investisseurs étrangers. Ceci grâce à son dynamisme économique, son ouverture sur la scène internationale, et la stabilité politique et sociale de nombreux pays africains.  Outre ces éléments, l’Afrique est un continent dont le potentiel n’a pas encore été exploité dans son entièreté. L’Afrique est de ce fait un continent propice à l’investissement. Nous présentons ci-après les raisons qui pourront vous pousser à investir en Afrique ainsi que les pays favorables à l’investissement.

 

I.        Pourquoi investir en Afrique ?

D’après le Programme des Nations Unis pour le Développement (PNUD), le moment d’investir en Afrique, c’est maintenant ! Il est vrai que les investisseurs étrangers ne se sont pas toujours rués sur ce continent comme l’on s’y attendait. Mais aujourd’hui, l’Afrique offre de divers atouts faisant d’elle un environnement favorable aux investissements étrangers. Voici principaux les atouts à considérer.

 

1.      Les réserves en ressources naturelles

D’importantes réserves de ressources naturelles en Afrique donnent un espoir pour un avenir très prometteur concernant le développement des chaînes de valeur. En effet, les domaines de l’agriculture et aussi des industries extractives se positionnent comme la clé de voûte des réseaux de valeurs. Tout ceci se fait sur les plans nationaux, régionaux et internationaux. Ainsi, le continent africain contient 60% des terres arables dans le monde. D’après le magazine en ligne Afrique Renouveau, en 2015 par exemple, 13 % du pétrole mondiale provenait de l'Afrique,

 

2.      Une population jeune et dynamique

Dans la majorité des régions dans le monde, l’on fait face à un vieillissement général au sein de la population. Or, l’Afrique se caractérise par une population jeune, dynamique et en pleine expansion. Ce qui constitue alors une formidable niche de marché. Lorsqu’on se réfère aux différentes prévisions dans le magazine en ligne Afrique Renouveau, cette population africaine passera à 4,39 milliards à l’horizon 2100. 



3.      Une perspective de croissance plus prometteuse

L’un des faits marquant dans cet atout est que les 12 pays ayant la plus forte croissance de la planète se retrouve en Afrique. De plus, d’après le Fonds Monétaire International, les perspectives de croissance en Afrique entre 2018 et 2023 se positionneront comme les plus intéressantes de la planète.

Ainsi ceux qui ambitionnent d’installer leur projet en Afrique, voici quelques de ses pays favorables à l’investissement.

 

 

II.            Liste des pays africains favorables à l’investissement en 2022

 

Les pays africains présentent d’énormes potentiels sur le plan économique. De plus, on y trouve de nombreuses opportunités enrichissantes pour les investisseurs étrangers. C’est ainsi que les pays suivants ont su se démarquer pour intégrer la liste des pays africains ouverts à l’investissement.

Le Nigeria

En 2021, le Nigeria présente un PIB brut à 514 milliards de dollars, se positionnant ainsi comme le pays africain possédant le PIB le plus élevé, d’après Statista. Par ailleurs, selon le Trading Economics, l’information, la communication et les services sont à 10 % de la production totale. Tandis que le gaz naturel, le pétrole brut et l’agriculture sont à 11 %, puis l’industrie, la construction et les grandes exportations représentent un total de 16 % du PIB.

L’Égypte

Lorsqu’on se réfère aux données du World Population Review, l’Égypte est un pays abritant plus de 105 millions de personnes. De plus, les statistiques disponibles ont révélé que l’Égypte fait partie des pays ayant un PIB à la hausse en 2021.

De façon précise, c'est le pays avec le deuxième PIB le plus élevé du continent Africain. En effet, il dispose de 394 milliards de dollars d’après le rapport de Statista. L’Égypte jouit d’une économie mixte se basant sur des combustibles fossiles, le tourisme et aussi l’agriculture. Sont-ce là les secteurs idéaux pour les investissements étrangers ?

L’Afrique du Sud

Selon le Trading Economics, l’Afrique du Sud se positionne comme le pays dont le développement est le plus avancé en Afrique, avec des services qui s’évaluent à 73 % de son PIB. De plus, les données disponibles en 2021 révèlent que son PIB est à 329,53 milliards de dollars. Ce PIB est le résultat des services gouvernementaux et commerciaux, des finances, des transports, de la communication, etc.

Par ailleurs, lorsqu’on consulte les données sur Bloomberg, on constate que l’économie la plus industrialisée en Afrique peut encore connaître une croissance de 2 % en 2022, et de 2,1 % en 2023. Le tout avec une stabilité macroéconomique avec des opportunités gratifiantes opportunités en termes de dépenses de services sociaux.

L’Algérie

L’Algérie possède une économie qui repose essentiellement sur le gaz et le pétrole. Ceux-ci font 60 % du budget de l’État. Toutefois, les secteurs comme le tourisme, les énergies renouvelables et la réserve de liquidité de l’Algérie constituent des points intéressants pour les investissements directs étrangers. D’après les données de Statista, ce pays d’Afrique du Nord présente un PIB de 151,46 milliards de dollars en 2021. À travers ses nouvelles lois qui incitent les étrangers à y investir, il ouvre plusieurs opportunités enrichissantes.

Le Maroc

Avec un PIB de 124 milliards de dollars en 2021, le Maroc se positionne comme la 5e économie en Afrique. En effet, les facteurs déterminants de sa croissance reposent sur les investissements, l’agriculture, le secteur de l’immobilier et le gouvernement. Des indications indiquent que la croissance de ce pays pourrait atteindre 3,2 % en 2022. De plus, l’économie du Maroc est libérale, mue par les principes de l’offre et de la demande. D’après Le 360afrique.com.

Le Kenya

L’économie du Kenya est sans conteste la plus avancée d’Afrique orientale. Selon les prévisions de la Banque Mondiale, cette économie résiliente pourrait connaître une croissance de 4,9 % en 2022. Ceci à travers les politiques d’une gestion économique saine et des ressources diversifiées.

Les indications du Trading Economics démontrent que le PIB du Kenya peut aller au-delà du niveau actuel de 2021, pour atteindre en 2022, 107 milliards de dollars et 110 milliards de dollars en 2023. Grâce à son environnement commercial favorable, et une forte demande dans les domaines des biens et services, le Kenya est le pays rêvé pour les investissements en 2022. 

L’Éthiopie

L’Éthiopie se positionne comme le deuxième exportateur africain de fleurs et fait partie des plus grands exportateurs de café à travers le monde. En effet, c’est un pays valorisant pour les investisseurs étrangers. Selon les données de la Banque Mondiale, le pays abrite plus de 115 millions d’habitants. Son économie a engendré une croissance de 6,1 % entre 2019 et 2020. Ainsi, les investisseurs peuvent se baser sur les prévisions de Reuters stipulant que l’économie en Éthiopie connaîtra une croissance de 8,7 % en 2022.

Le Ghana

Le Ghana compte un plus de 30 millions d’habitants, d’après un rapport de Worldmeter. Par ailleurs, selon les statistiques de Nairametrics, il a connu une croissance allant de 3,9 % à 6,6 % au troisième trimestre de l’année 2021. Dans ce rapport, on décrit la croissance tel un taux de croissance du PIB d’une rapidité exceptionnelle depuis l’épidémie de la Covid-19.

En fin d’année 2021, le PIB de ce pays s’élevait à 74,26 milliards de dollars, selon Statista. En outre, CNBC Africa annonçait que le Ghana atteindrait un PIB de 5,8 %. Ceci par le principal biais des avantages issus de l’extraction du pétrole brut des minéraux et de la production des fèves de cacao.

L’Angola

L’Angola est un pays qui brille par ses ressources gazières, pétrolières et ses terres agricoles. D’après le rapport sur les opportunités et les risques d’investissement en Angola, ce pays est le deuxième producteur de pétrole du continent africain. Le rapport de Statista indique que l'Angola présente un PIB de 66,49 milliards de dollars.

D’un autre côté, Trading Economics prévoit que le PIB de ce pays pourrait dépasser 100 milliards de dollars en 2022. Les différents secteurs d’activité qui offre des opportunités de croissance pour les investisseurs en Angola sont : les transports, le commerce, la pêche, l’immobilier et le stockage.

La Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire apparaît comme une destination de choix en Afrique de l’Ouest pour les investisseurs. En effet, elle présente une économie des plus dynamiques du continent. En effet, c’est un portail d’affaires et d'opportunités intéressantes pour les investisseurs. Statista montre que le PIB de la Côte d’Ivoire en 2021 était de 70,99 milliards de dollars.

D’après les données de la Banque Africaine de Développement, le PIB ce pays d’Afrique occidentale peut atteindre une croissance de 6,5 % en 2022. Ces informations révèlent également que les leviers de croissance en Côte d’Ivoire sont l’agriculture, les transports et produits issus du pétrole.

Voilà en résume quelques éléments nécessaires à prendre en considération afin de vous lancer dans l’investissement en Afrique. La liste de 10 pays propices à l’investissement en Afrique présenté ci-dessus est un l’un des éléments qui vous permettra de savoir dans quel secteur investir, plus précisément dans quel pays lancer votre activité. 

 

Articles récents


...

Les pays favorables à l'investissement en Afrique

Au fil de l’histoire, l’Afrique a toujours été cataloguée comme la partie du monde sous-développée et pauvre.

Lire la suite
...

Comment faire un devis - facture dans les règles de l’art ?

Lorsqu’on lance son activité, on est tout de suite confronté à l’inévitable : la gestion et le suivi de sa comptabilité. C’est de cette problématique que surgissent plusieurs interrogations, notamment dans la réalisation des devis et factures.

Lire la suite
...

Cloud en Afrique, quels leviers pour les entreprises ?

L’effet levier en finance d’entreprise désigne le fait d’augmenter la capacité d’investissement de celle-ci au moyen de l’endettement.

Lire la suite
...

L’entreprise face à la transformation numérique. Que faut-il digitaliser et pourquoi ?

La transformation numérique de l’entreprise est un passage obligatoire pour tous les secteurs d’activités de la société. L’entreprise qui y résiste aujourd’hui finira par capituler avec le temps car les concurrents locaux ou internationaux ne s’en privent plus. La transformation digitale vient révolutionner le monde en touchant la culture et l’économie dans leur ensemble.

Lire la suite
...

L’enjeu de l’accès à l’information en temps réel pour les entreprises africaines

Nous avons constaté lors de nos tentatives d’invasion des marchés en Afrique de l’Ouest et Centrale que nombreux sont les TPEs/PMEs qui adoptent des solutions informatiques proposées pour faciliter leur management en temps réel.

Lire la suite

Laissez un commentaire
Partager sur